Bienvenue dans le ranch familial. Que tu sois un humain travailleur, un cheval domestique ou même sauvage, la porte est grand ouverte.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Midnight Shadow
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 15/05/2018
♞ Messages : 8
Nouveau venu
Dim 20 Mai - 19:06
Hier un bipède est venu est m'a séparé de ma mère pour me mettre dans une grosse boîte qui fait beaucoup de bruit et qui roule. Il ne m'a pas fait de mal, mais il m'a arraché a tout ce que je connaissais et je ne comprend pas pourquoi.
Avant de partir, ma mère m'a dit d'être sage et que tout ira bien. Comment tout peut aller lorsqu'on se retrouve seul?

Je suis donc arrivé en pleine nuit, ne sachant pas du tout à quoi m'attendre.
L'homme m'a installé dans un box avant de partir avec sa boîte roulante. Seul, voilà mon quotidien à présent?

J'ai appelé ma mère une bonne partie de la nuit avant de finir par m'endormir, étant épuisé par toute cette histoire.
Je suis réveillé par un bruit de pas, c'est un bipède que je n'ai jamais vu mais qui sent bon la pomme. On ne peut pas être méchant quand on sent quelque chose d'aussi bon, pas vrai?
Il m'a mis un licol avant de me faire sortir, chouette ! Je commence à vouloir partir et me cabre légèrement, mais il me retient avec fermeté en baragouinant un truc que je ne comprends pas.
Je pensais rejoindre ma mère, mais non, le bipède m'emmène dans un parc en herbe et me lâche dedans.

Je pars vite en saut de mouton et galope partout comme un fou. Puis je pile net, lève la tête bien haut et hennit.

*Ou es-tu maman?*
Revenir en haut Aller en bas
Seiya
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 07/03/2018
♞ Messages : 23
Nouveau venu
Lun 4 Juin - 20:53
Seiya caracolait fièrement dans la prairie, l'herbe frôlant ses genoux ébènes. Elle était belle, dans ce magnifique décor, juste derrière les hautes montagnes, les ravins, un petit ruisseau, à quelques centaines de mètres, et les fleurs. Partout, multicolores, se mélangeant avec l'herbe. Alors, malgré sa haine des humains, oui, elle appréciait ce doux contact moelleux, où l'on pouvait se reposer, voire parfois dormir, sans risquer de se faire déchiqueter par un puma en rogne. 

     C'est d'ailleurs ce qu'elle fit une bonne partie de la matinée, avant d'être réveillée par un cri déchirant. Effectivement, un poulain fixait le ciel avec des yeux écarquillés. Elle ne saisit pas le sens de ses paroles, s'étant levée en plein milieu de son charabia. Et s'aperçut que se tenait en face d'elle un mini-elle. La même bouille, la même robe, ou presque. Il y avait ses membres qui passaient de blanc à gris foncé progressivement, contrairement à elle. Mais en même temps, ce n'était pas très grave, ce n'était pas le plus important. Toute joyeuse de rencontrer un poulain -alors qu'elle les détestait normalement-, dans lequel elle voyait son reflet, elle s'avança d'un pas léger, avant de se stopper à quelques mètres de lui, pour ne pas l'effrayer. La noiraude l'interrogea avec un grand sourire:
"Tu cherches quelque chose, petit ?"
Revenir en haut Aller en bas
Midnight Shadow
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 15/05/2018
♞ Messages : 8
Nouveau venu
Lun 11 Juin - 13:07
Je frémis, mon petit corps entier tressaille. Mes naseaux sont dilatés et je ne cesse de sentir l'air autour de moi, tout en jetant plusieurs coups d’œil aux alentours. Je cherche la moindre trace de son passage, un bruit, une odeur, n'importe quoi...
Mais c'est le calme plat, elle n'est pas là.
Un grondement monte dans ma poitrine, cela ressemble sans doute plus à une menace.
Mes oreilles bougent dans tous les sens et je ne tiens pas en place. Logique dan ces circonstances non?

J'entends finalement un bruit à proximité, je me retourne vivement, une lueur d'espoir dans les yeux. Mais cette joie n'est que passagère lorsque je constate que ça n'est pas elle.
Un autre équidé se tient devant moi, une jument qui a la robe plus sombre que la mienne. Elle a un air sympathique mais pas autant que maman...
Je baisse un peu la tête avant de la relever en répondant.
"Oui... Ma mère"
Je prends une inspiration avant d'ajouter.
"Hier un humain m'a emmené dans une boîte qui roule, il m'a emmené ici mais il n'a pas ramené ma mère... je la cherche. Tu ne l'as pas vu par hasard?"
Je me redresse, une nouvelle lueur dans le regard, peut-être que cette jument connaît ma mère? Peut-être qu'elle l'a vu?
Revenir en haut Aller en bas
Seiya
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 07/03/2018
♞ Messages : 23
Nouveau venu
Ven 15 Juin - 19:45
La douleur dans son petit regard sombre fit frissonner la jument. Il n'était absolument pas serein, tout son corps reflétait sa terreur ? Sa peur ? Le poulain fixa Seiya, et ne soutint pas son regard. Elle fronça les sourcils, étonnée de son comportement. Les jeunes n'étaient pas tous turbulents, ni ne tenaient pas en place ? Son interlocuteur prit la parole, tout en la regardant finalement :
"Oui... Ma mère"

     Ah. Ce n'était pas le genre de réponse qu'elle attendait. L'ébène fit glisser son regard ambré dans les alentours, pour la forme. Elle se doutait parfaitement qu'elle n'allait pas la retrouver, le jeune l'aurait fait bien avant elle. Mais elle aurait bien aimé lui faire retrouver le sourire. Or, elle ne pouvait pas. Mais aurait-il paniqué s'il la savait dans la prairie, certes grande, mais close ? Quelque chose clochait, sans doute. Elle-même, petite, adorait gambader à une certaine distance de sa génitrice, même si elle la savait dans les parages.
"Hier un humain m'a emmené dans une boîte qui roule, il m'a emmené ici mais il n'a pas ramené ma mère … je la cherche. Tu ne l'as pas vu par hasard?"

      Tiens. Mais c'était qu'il lui ressemblait plus qu'elle ne le pensait. Le même parcours avant de se retrouver ici. A une différence, heu … Non, deux : Elle était plus âgée et avait déjà eu cette douloureuse expérience. Et elle n'avait pas besoin de sa mère. Contrairement à ce pauvre petit qui ne devait rien comprendre à ce qu'il se passait. Mais sa vie était chamboulée, quoi qu'il ne puisse y faire grand chose. C'était fini, le passé avec elle, les amusements en compagnie de sa maman … Cependant, son cœur lui interdit de lui avouer ça de but en blanc. C'était déjà douloureux de se retrouver avec les Hommes, alors savoir qu'il ne reverra pas sa mère de sitôt, voire jamais … 

"Peut-être as-tu mal cherché ? Viens avec moi, elle devrait sûrement être au point d'eau ? Elle t'attend sans doute …"

     Seiya lança un pauvre sourire sensé le convaincre, bien qu'elle doute de sa capacité. Elle inclina légèrement sa tête, quitte à passer pour une idiote, mais elle ne voulait pas qu'il baisse les bras. 
"Oui, tu es arrivé dans un ranch. On vit constamment avec les Bipèdes, et sans arriver à s'en empêcher, elle cracha ce mot avec tout le mépris dont elle faisait preuve. Mais il y a beaucoup de chevaux sympathiques !"
Revenir en haut Aller en bas
Midnight Shadow
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 15/05/2018
♞ Messages : 8
Nouveau venu
Ven 15 Juin - 21:51
Un lueur d'espoir m'anime, j'espère de tout mon Être que cette jument pourra m'aider. Cependant une petite voix intérieur me somme d'arrêter d'espérer, car jamais plus je ne reverrais ma mère. Mon instinct me pousse à avancer, sans doute pour ma propre survie. Mais le cœur lui ne l'entend pas de cette oreille.
Alors que je prononce mes derniers mots, je regarde la jument qui se trouve face à moi. Espérant qu'elle va m'apporter une bonne nouvelle, tout en sachant que ça ne sera pas le cas.

Je l'entends me répondre, me proposer son aide. Un élan de vie s'empare de moi, mes oreilles se dressent, mon regard s'anime et mon corps entier est prêt à s'élancer à sa suite.

"Oui!! Je n'ai cherché qu'à côté de la barrière, je ne connais rien d'autre ici"

J'écoute et réfléchi. L'intonation de sa voix change lorsqu'elle parle des bipèdes. Je ne relève pas vraiment, je ne connait que le vieux monsieur que maman aimait bien et qui a toujours été sympathique avec moi. Est-ce que tous les autres ne sont pas comme lui? Je n'en sais rien, et pour le moment je m'en fiche. Il n'y a personne autour de nous. Je n'ai jamais connu d'autres chevaux, ni même de poulains d'ailleurs... Ma mère est la seule avec qui j'ai grandit jusqu'ici. J'aime l'idée de pouvoir rencontrer d'autres équidés, enfin après avoir retrouvé ma mère.

"Sympathiques au point de nous aider à retrouver ma mère? Ou sont-ils, les autres?"

Je danse d'un pied sur l'autre avec impatience. Ne sachant pas lire en mon interlocutrice mais lui faisant déjà confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Seiya
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 07/03/2018
♞ Messages : 23
Nouveau venu
Mar 3 Juil - 15:59
Il piaffe, son visage s'emplit de bonheur. L'ébène lâche un petit soupir, qu'elle s'empresse de cacher en détournant sa tête. Elle ne veut pas que le poulain sache que c'est fini, pas maintenant. Comme elle l'avait si bien appris, l'espoir fait vivre. Malgré qu'elle n'ait plus d'espoir, elle ne veut pas faire endurer cette douloureuse aventure avec ce petit, qui ne retiendra qu'une mauvaise image d'elle. Celle d'une jument qui lui apprend que plus jamais il ne pourra jouer avec sa mère, sentir son souffle chaud, partager des discussions totalement futiles ou enrichissantes. Plus jamais. Alors, oui, ça peut paraître égoïste, mais la génitrice de ce jeune ne pourra que l'en remercier. De toute façon, jamais elles ne se verront. Seiya restera ici à pourrir. Stoppant ses sombres pensées, la petite voix aigue de son interlocuteur jaillit de sa gorge :
"Oui!! Je n'ai cherché qu'à côté de la barrière, je ne connais rien d'autre ici"

     Son enthousiasme est contagieux, songe en silence la noiraude. Elle esquisse un semblant de sourire, avant de se diriger … où ? Elle pourrait être partout. Finalement, après une mûre réflexion, elle se tourne vers le ruisseau qui les mènera ensuite vers le point d'eau. Cela permettra aussi aux deux de faire connaissance, tout en se bougeant, bien que toute conviction n'ait plus lieu dans son esprit. 
"Sympathiques au point de nous aider à retrouver ma mère? Ou sont-ils, les autres?"

    Non. Comme elle ne se trouve pas ici. Mais les mots restent bloqués dans sa bouche, elle les enferme à double tour dans son cerveau. Elle n'osera pas lui dire, c'est décidé. D'un pas actif, elle commence à avancer, se tournant vers le poulain, avant de lui donner un coup de naseaux sur l'épaule, pour l'inciter à la suivre.
"Viens, on y va. Mais tu restes à côté de moi, sinon je ne t'aide plus., dit-elle d'un ton autoritaire qui lui ressemblait si peu. Enfin, elle laisse échapper un petit rire, afin de ne pas inquiéter le jeune cheval, ayant déjà une source de problèmes plus gros que lui. 
"Ils doivent être dans les écuries, ou en promenade. Les lieux sont très grands, il n'y a pas beaucoup de chance de tomber sur eux. Ou à condition de chercher, comme nous !", ajouta-t-elle précipitamment, consciente de sa gaffe. Elle venait juste de lui avouer en quelque sorte que trouver quelqu'un était difficile, voir quasi-impossible. C'est limite si on avait parfois pas le temps de faire tout le tour du pâturage en une après-midi, à une bonne allure !

(désolée, j'ai pas trop réussi à faire un bon texte, mais je voulais répondre comme ça fait plus de deux semaines :/ ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Après midi shopping [Topic Libre]
» Un fusain, il me faut un fusain [topic libre]
» Un nain aveugle dans les rues d'une cité sur pilotis [topic libre]
» → intrigue 6 : le marché nocturne de Pré-au-Lard (topic libre)
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
℧ Flicka's Ranch ℧ :: ★ Flicka's Ranch ★ :: ➳ Installations équestres :: » Paddocks & prairies-
Sauter vers: