℧ Flicka's Ranch ℧

Bienvenue dans le ranch familial. Que tu sois un humain travailleur, un cheval domestique ou même sauvage, la porte est grand ouverte.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Illuminaé
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 04/05/2018
♞ Messages : 8
♞ Localisation : En train de dorm.. Heu travailler.
Nouveau venu
Sam 5 Mai - 18:04
ft. Saga
Au détours du ruisseau

Une belle journée parmi tant d'autre depuis le début de la saison s'était profiler : grand soleil, pas de nuage et vent rafraichissant faisait le combo parfait que tous espéraient depuis que le jour avait commencé à s'allonger, prenant désormais plus de place que la nuit.

Et au grand malheur d'Illuminaé, cette saison annonçait aussi une activité plus poussée chez les bipèdes : ils étaient plus nombreux, travaillaient plus... Ce qui signifiait aussi que sa tranquillité allait en prendre un coup, qu'il devrait retrouver sa forme olympique des ans passés.

Cela ne l'avait d'ailleurs pas loupé, emmené presque de force dans le manège, il avait dû s'efforcer de lever haut les pattes, croiser ses membres, prendre des allures régulières, être souple et incurver selon, les hommes. Tous ces genres de bêtises que l'humain maitrisait à la perfection. Enfin il devait se l'avouer, cela ne lui avait pas fait de mal, bien au contraire.

Enfin le résultat était là ; après une rapide douche, le cavalier l'avait mené à la prairie, endroit agréable pour tout chevaux normaux. Le grand gris s'était donc défoulé une dernière fois, profitant de l'espace libre pour piquer une pointe de vitesse jusqu'à son endroit favoris, enfin après les râteliers.

Une fois arrivé à bon port - ruisseau plutôt - il prit une grande goulée d'eau fraiche, peut être pas aussi pure et délicate que l'eau des humains, mais elle présentait un gout différent et tellement plus appréciable. Il leva dès lors la tête, sa curiosité attisée par un bruit non loin. Il scruta le large, apercevant une forme équine, il fit quelques pas vers celle-ci avant de la saluer d'un hennissement joyeux :

"Hé bien, quel endroit agréable par ces températures."

Revenir en haut Aller en bas
Saga
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 18/01/2018
♞ Messages : 82
Nouveau venu
Sam 5 Mai - 19:05
Chant du ruisseau
Illuminaé & Saga

« Seule. Je suis seule, seule, seule. Seule face à tous. Je dois garder... je ne dois pas sembler une victime. »


Saga avait durement travaillé, ce jour là. Will l'avait sellé - deuxième fois que sa routine réconfortante changeait; devait-elle considérer ces changements comme sa nouvelle routine ? Ils étaient ensuite allés au manège, comme précédemment, et elle avait un peu dansé: allaient-ils encore une fois partager leur séance à l'extérieur avec un autre cheval ? Elle n'appréciait pas l'idée, sentant la peur monter en rampant dans le creux de son ventre.

Pourtant, il n'y avait pas de congénère dans le manège, et ils commencèrent, puis continuèrent, puis finirent, la séance à l'intérieur, ne sortant même pas. Il commençait à faire chaud, mais l'intérieur était encore frais, et peu à peu, elle s'abandonna dans la travail, concentrée sur son cavalier, essayant de comprendre ce qu'il lui voulait. Et, il lui semblait qu'elle acquérait - enfin, peut-être - la certitude qu'il essayait de lui demander de se décontracter. Quand, timidement, elle proposa une faible réponse dans cette voie, il fit grand cas de cette proposition, caressant, donnant friandises, puis mettant pied à terre, et elle souffla un peu pour reprendre son souffle.

Il la dessella, puis il enleva le filet, et alors, elle se retrouva nue - dans la manège. Et, en plus, il sortit et s'appuya sur la porte, la fixant avec un sourire. Elle s'ébroua, et, perplexe, fit quelques pas, surveillant du coin de l’œil - peut-être faisait-elle une bêtise sans le savoir ? Mais l'humain ne dit rien, alors elle continua à marcher, puis elle baissa le bout du nez, et là, surprise ! elle découvrit que le sol du manège était tout à fait acceptable et agréable pour se rouler. Ce qu'elle fit, donc. Une fois. Deux fois. Mais pas trois fois; elle se releva, et continua à explorer l'étrange espace encore jamais mis à son entière disposition.

Entre-temps, l'humain avait disparut, et quand elle s'en rendit compte, elle marcha jusqu'à la porte, voir ce qu'il en retourne. Mais il n'y avait personne, à part quelques silhouettes équines ou humaines au loin. Elle était restée un moment dans le manège, puis une femme avait passé la tête par-dessus la porte, et elle s'était approché. Avait-elle des câlins pour elle ? Elle avait, et même mieux, elle lui parla d'une voix douce:

- Et bien louloute ? On t'a oublié là ? Tous tes copains sont au pré, tu sais. Allez, viens mademoiselle, je vais t'y conduire.

Et elle lui enfila un licol. Saga commença un peu à s’inquiéter quand elle vit qu'elles n'allaient pas dans la bonne direction, son box et son paddock étaient tous les deux à l'opposé. Mais l'humaine se contenta de la flatter doucement, et Saga se sentit moins nerveuse. Et celle-ci la lâcha finalement, dans la grande prairie, au milieu d'un espace qui semblait infini, et elle ronfla, angoissée. Où était-elle ?

Mais l'humaine lui prodigua une nouvelle caresse, et elle l'abandonna là. La jument grise resta un moment figée. Que devait-elle faire. Elle allait rencontrer d'autres chevaux, ici. Encore une fois, elle ignorerait comment se comporter, et encore une fois, tout finirait mal. Le stress la fit partir au galop, incapable de tenir en place.

Elle tomba sur un ruisseau, qu'elle renifla vaguement du bout du nez, quand un bruit la fit dresser la tête, et, encore une fois, se figer entièrement, muscles tendus, lorsqu'elle vit le cheval. Et tout ce à quoi elle put penser, c'était: Oh, non. Il n'y a pas de barrières entre nous cette fois-ci.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Illuminaé
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 04/05/2018
♞ Messages : 8
♞ Localisation : En train de dorm.. Heu travailler.
Nouveau venu
Sam 5 Mai - 22:50
ft. Saga
Au détours du ruisseau

Le moucheté regarda en direction de l'autre, qui visiblement l'avait remarqué, mais semblait figer, tel une statue de pierre inébranlable. Il l'épia quelques secondes du regard, puis en signe d'apaisement s'ébroua, faisant voltiger une légère couche de pollen récemment acquise.

Il ne sut pas trop comment réagir, l'embêtait-il ? Après tout chacun avait le droit à son moment de tranquillité, lui-même avait déjà rembarré certains de ses camarades pour être seul, c'était si appréciable parfois. Enfin il suffisait de simplement lui dire.

Il se détourna alors, puis reporta une dernière fois son attention vers la plus petite, montrant avec sa gestuelle qu'il ne l'agresserait pas, ne l'embêterait pas plus si elle ne voulait pas le voir. Puis Illuminaé se fit la remarque que jamais il l'avait aperçu, surement se faisait elle discrète avec ses congénères.

Puis d'une voix plus douce, moins tempétueuse qu'avant, il s'enquit pour elle, d'un ton sincère, sans arrière pensée :

"-Ça va ?"


Revenir en haut Aller en bas
Saga
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 18/01/2018
♞ Messages : 82
Nouveau venu
Lun 14 Mai - 23:06
Chant du ruisseau
Illuminaé & Saga

« Seule. Je suis seule, seule, seule. Seule face à tous. Je dois garder... je ne dois pas sembler une victime. »


Et bien en fait, ça n'allait pas. Ça n'allait même pas du tout. Elle se tendit, puis recula d'un pas, puis de deux, puis... elle s'arrêta, parce que sinon, elle allait faire demi-tour et s'enfuir à toutes jambes.

Mais il ne fallait rien montrer aux autres, et pourquoi le hongre lui demandait-il ça ? N'était-ce pas une approche par la ruse où il faisait semblant d'être agréable, pour ensuite mieux l'attaquer ? Comme cet étalon, à... Non. Elle ne devait pas y penser, parce que sinon la fuite ne ferait qu'une bouchée d'elle.

A quelques pas, un oiseau jaillit brusquement des fourrés, et elle sursauta brutalement. Puis, pour ne pas laisser le temps à l'autre de faire une quelconque remarque, elle dressa le menton, et elle lâcha d'un ton brutal:

"Ça va parfaitement."

Et, le sang pulsant sourdement à ses oreilles, cachant du mieux qu'elle pouvait sa panique sous-jacente, elle se campa sur ses jambes et fixa le gris. Allait-il l'attaquer si son plan avait été découvert ? Elle ne se laisserait plus faire. Elle ne savait pas se battre, mais tout serait mieux plutôt que l'état passif qui avait été le sien si longtemps.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les Voies de la Damnation (2) - Les Tours d'Altdorf
» Saga de chez Studio tomahawk
» Fan club d'excel saga
» Et le château de Tours ?
» SAGA, c'est parti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
℧ Flicka's Ranch ℧ :: ★ La grande prairie ★ :: ○ La grande prairie :: ○ Le ruisseau-
Sauter vers: