Bienvenue dans le ranch familial. Que tu sois un humain travailleur, un cheval domestique ou même sauvage, la porte est grand ouverte.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Requiem aeternam Dona eis Domine Et lux perpetua luceat, luceat eis. [feat Seiya]

 :: ★ La grande prairie ★ :: ○ La clôture Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ghost
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 27/01/2018
♞ Messages : 36
Nouveau venu
Lun 9 Avr - 11:49
Et lux perpetua luceat, luceat eis
Le roi marchait paisiblement, il n'avait encore rencontré aucun domestique depuis son retour et il voulait savoir se qu'ils étaient devenus, il se souvenait des fois ou il en croisait sur ces terres et que durant de féroce combat il les terrassait, il était le seul roi sur ces terres et a mesure qu'il progresser vers le ranche il voyait des barrières se dresser, puis une silhouette se dessinât dans un de ces enclos, il sentit l'odeur d'une jument et trotta vers la barrière, le roi fantôme ne comptait pas mettre ces sabots dans un endroit clos mais par contre si il s'agissait de faire connaissance, ça il le pouvait, surtout avec une jument qui plus est une monture.

Le roi était d'humeur a s'amuser un peu et cette proie solitaire lui plaisait, comme toute les juments il fallait bien l'avouer.

- Salutation !

Son ton était chaleureux contrairement a ces penser, mais ce roi était un maitre dans l'art de la manipulation, personne ne devait et ne pouvait se fier a lui, pourtant il arrivait a ces fins avec une aisance hors du commun, le fantôme était fière et il connaissait ça puissance, il fascinait les poulains et séduisait les juments puis détruisait les étalons, il ne laissait que les hongres tranquilles. 
Revenir en haut Aller en bas
Seiya
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 07/03/2018
♞ Messages : 22
Nouveau venu
Mer 11 Avr - 19:55
Alors que le soleil se levait, alors que l'écurie commençait à recevoir des hommes, alors que quelques montures au noms inconnus s'en allaient, chevauchées par les cavaliers, Seiya se retrouva face à l'un d'eux. Chose qui l'effraya énormément. Mais elle fit preuve de tout son bon sens, et malgré la boule d'angoisse qui s'était formé quand il lui mit le licol, elle ne fit rien, mis à part coucher les oreilles pour le prévenir de sa peur. Puis, il l'embarqua dans une promenade à distance, la longe tirée tout le bout du chemin.

Mais plus ils avançaient, plus la jument s'intéressa au paysage, plutôt qu'à l'humain. Des prairies vertes d'herbe haute, à portée de vue. Ce genre de lieux qu'elle s'attendait à voir en totale liberté. Certes, la barrière gâchait l'endroit, signe que les hommes étaient encore présents, mais cela prouva à l'ébène qu'ils pouvaient aussi être quelquefois compréhensifs et étonnants dans de bonnes surprises. L'énergumène à deux pattes la fit entrer dans le pré, et sitôt le licol enlevé, elle partit au triple galop, à bonne distance. Elle se défoula ainsi pendant plusieurs minutes. On aurait pu la prendre pour folle, elle n'en avait que faire. La liberté, la solitude et la sécurité réunis formaient un combo parfait, et c'est ainsi que la vie devait se faire. 

Finalement, après sa galopade, elle rejoignit les barrières, et brouta distraitement l'herbe fraîche, observant avec attention les alentours. Et quand un étalon blanc la rejoint, de l'autre côté des bouts de bois trop résistants, elle leva la tête, nullement surprise. 
- Salutation !

Quand il lui souhaita le bonjour, la noiraude comprit bien quel style de cheval il était. Et, au lieu de fuir avant de se faire embobiner, elle s'approcha, bien décidée à s'amuser avec un cheval qui ne pouvait l'atteindre. Elle détailla avec attention l'équidé, appréciant par la même occasion sa musculature saisissante. Souriant avec charme, et prenant son air enjôleur qui en avait fait tomber tellement, Seiya lui répondit :
"Bonjour ! Vous n'avez pas peur des hommes, pour vous en approcher à ce point ?", s'inquiéta-t-elle néanmoins pour lui, ne souhaitant nullement qu'un de ses congénères, même pour un jour, ne se fasse prendre comme elle. 
Revenir en haut Aller en bas
Ghost
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 27/01/2018
♞ Messages : 36
Nouveau venu
Ven 4 Mai - 21:52
Le roi laissa son regard passer sur le corp de la jument, peur ? Lui ? Non, jamais, il finit par sauter la barrière que les séparé et s'avança avec noblesse de ça proie, si petite et chétive, l'étalon pris une allure amical.

- Moi ? Peur ? Je suis né sur ces terres ma chère.


Le roi était calme, il s'arrêta et fixa la jument, un léger sourit sembla illuminé son visage de marbre, il savait parfaitement ce qu'il faisait, il était simplement lui, le roi, seigneur de ces terres, esprit de ces plaines, un fantôme qui revenait après une longue absence.
Revenir en haut Aller en bas
Seiya
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 07/03/2018
♞ Messages : 22
Nouveau venu
Sam 12 Mai - 18:51
L'étalon pâle sauta la barrière avec une facilité fascinante. Seiya laissa échapper une exclamation mêlée d'admiration et d'énervement. Si seulement elle avait été douée en saut, et qu'elle avait eu des membres plus grands, peut-être serait-elle bien loin de ce lieu morbide et de cette captivité ... Cependant, elle ne pouvait qu'apprécier la présence de ce mâle à la musculature puissante et à la confiance hors du commun. Sensation qui augmenta quand celui-ci reprit la parole, un sourire sur le coin des lèvres :
- Moi ? Peur ? Je suis né sur ces terres ma chère.


    L'ébène haussa un sourcil, et hocha la tête avec véhémence. Ainsi ce cheval connaissait ces lieux comme sa poche. Si un jour elle parvenait à s'échapper, elle songea que retrouver cet équidé serait la meilleure de ses chances de survie. Et mener une existence à ses côtés n'était pas pour lui déplaire. Cela devait être une présence fort rassurante et réconfortante, pour les pauvres jument en quête de sécurité et d'attention. La noiraude se rapprocha d'un pas dansé, et se stoppa à ne serait-ce que quelques centimètres du sauvage. Leurs têtes étaient à une distance bien proche pour des inconnus, ne connaissant même pas leurs prénoms. Son rictus enjôleur toujours vissé sur son visage, elle minauda :
- Oh, comme tu es courageux ! 
Revenir en haut Aller en bas
Ghost
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 27/01/2018
♞ Messages : 36
Nouveau venu
Mer 16 Mai - 18:47
Le roi avait très bien compris qu'il devait se méfiait de cette jument mais il fit mine de rien et l'observa avec calme avant de prendre la parole.

- Courageux ? Je ne dirais pas ça.

Le pâle était roi, et il savait que le courage d'un chef consiste à s'élever au-dessus de tous les évènements. Courageux ou pas il régner ici et il n'aimait pas voir des juments isolée, si elles étaient seules d'autres étalons risquée de les lui piqué !!

- Que dirais tu de continuais cette conversation après m'avoir dit ton nom ? Je m'appelle Ghost
Revenir en haut Aller en bas
Seiya
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 07/03/2018
♞ Messages : 22
Nouveau venu
Sam 26 Mai - 22:24
- Courageux ? Je ne dirais pas ça.

     Oh. Il faisait le modeste. Mais il infestait la confiance en soi, c'était totalement étrange. Ce cheval était l'un des plus fiers qu'elle n'ait eu l'occasion de connaître, mais il se faisait petit. Enfin, c'était ridicule ! Elle n'avait pas besoin de rentrer dans sa tête pour comprendre ses attentions. Un cheval, une jument, seuls. Faut-il vous faire un dessin, ou vous avez une petit tête qui réfléchit parfois ? Et qui plus est, son physique était appréciable, autant que son caractère certain. Peut-être qu'une once de stoppage n'aurait-elle pas été de trop ? 
- Que dirais tu de continuais cette conversation après m'avoir dit ton nom ? Je m'appelle Ghost

       Ah. Il cherchait tout de même à la connaître un minimum. C'était un bon point. Il avait un semblant de lucidité et d'esprit pour bavarder avant de passer à l'acte. Parce qu'il semblait certain de pouvoir passer à l'acte. Mais qu'en était-il de son avis, à elle ? Elle ne voulait pas avoir de poulain, elle était bien trop jeune pour cela, et ce serait compliqué de survivre quand on a pas de réel foyer avec un ventre énorme, ou un gosse qui peine à vous suivre. Mais le nommé Ghost accepterait de prendre en compte les idées de la noiraude ? Rien n'était moins sûre. 

    Elle lui lança un nouveau sourire flamboyant, et répondit enfin :
"Je me nomme Seiya. Mais je te trouve bien trop modeste pour un cheval sauvage qui ne craint pas les Hommes. C'est si ... Rare ! Et merveilleux !"
Revenir en haut Aller en bas
Ghost
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 27/01/2018
♞ Messages : 36
Nouveau venu
Lun 18 Juin - 13:12
Le roi sentait un doute s'installer en elle mais elle lui répondit avec un sourire pour camoufler ces doutes. Seiya, un nom bien humain ça, mais il passa outre se problème et écouta la suite.

- Seiya, un bien joli nom tiens.

Il entendit des bipèdes et dressa aussitôt la tete mais personne en vu donc le roi se détendi et reporta son attention sur la belle.

- Trop modeste pour un cheval sauvage ? Mais ma chere ne penses tu pas plutôt que ces les domestiques qui sont prisonniers des hommes et ont des jugements sans connaître ?? Enfin certains plus que d'autres bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Seiya
Nouveau venu
avatar
♞ Date d'inscription : 07/03/2018
♞ Messages : 22
Nouveau venu
Sam 30 Juin - 21:50
- Seiya, un bien joli nom tiens.

     Pff. Elle n'en croyait mot. Tout ça n'était que des plaisanteries, pour se la mettre dans la poche. Le petit jeu dans lequel la jument s'amusait habituellement ne la faisait plus vraiment rigoler. L'étalon, qui venait de se crisper à l'entente des Humains qui venait sans doute chercher d'autres congénères ne la mettait pas à l'aise. 
- Trop modeste pour un cheval sauvage ? Mais ma chere ne penses tu pas plutôt que ces les domestiques qui sont prisonniers des hommes et ont des jugements sans connaître ?? Enfin certains plus que d'autres bien sûr.

    L'ébène coucha les oreilles et recula de quelques pas. Mais oui, mettons tous les domestiques dans le même panier ! C'est vrai, tous ont souhaité être capturé, pour servir à … À quoi au fait ? De décoration ? De transport ? Enfin, bref … Elle n'appréciait plus du tout ce mâle qui se croyait tout permis simplement parce que c'était un sauvage. Il était SI ridicule, de plus qu'il disait lui aussi qu'elle était une prisonnière. Mais cela avait un double sens. Qu'elle n'avait pas les moyens ou la force de sortir. 
"Comment n'ai je pas pu me rendre compte que tu n'étais venu que pour imposer tes idées ? Pas pour faire connaissance, oh non ! Ca tu n'en as que faire ! C'est tellement … Pathétique !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Requiem aeternam ei domine dona et lux perpetua ei luceat. [libre]
» The requiem of death (Finisss)
» Requiem du Guerrier [Ombre]
» The Book. [Eva, Sonata, Requiem]
» REQUIEM V.2 ◑ « Flesh & Blood. // I'm Alive. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
℧ Flicka's Ranch ℧ :: ★ La grande prairie ★ :: ○ La clôture-
Sauter vers: